La sophrologie


"Il faut se ménager des haltes dans le quotidien pour descendre en soi, ou plutôt pour se hisser à soi." - Jean-Marie Poirier 

 

Née au sein de la médecine, la sophrologie a été élaborée dans les années 1960 par le Dr Alfonso CAYCEDO, neuropsychiatre. A la croisée de différentes diciplines occidentales et orientales, la sophrologie a su faire une synthèse entre le yoga, la relaxation, l’hypnose, les neurosciences, la méditation.

Le projet de la sophrologie est de développer l’harmonie entre le corps, le mental et les émotions – rétablir le lien entre ces 3 entités pour apprendre à faire équipe avec soi-même et mieux vivre son quotidien.
Il s’agit une approche psychocorporelle, c’est à dire un ensemble de techniques simples (dynamiques, statiques, images mentales) introduites à l’état de relaxation et associant la respiration.
Les pratiques sont faciles, efficaces et s’adaptent aux capacités de chacun.

Sa particularité est l’autonomisation après une période d’apprentissage pour s’approprier les outils.


Ma définition au regard de mon expérience et des bénéfices vécus : une marche pour aller à la rencontre de soi-même, ses besoins, son rythme afin d’apprendre à faire équipe avec soi et s’adapter aux situations du quotidien, en préservant son équilibre corporel-mental-émotionnel.

 

! La sophrologie est reconnue par l'OMS et le corps médical comme une approche complémentaire à la médecine traditionnelle et à la psychothérapie.

La sophrologie ne se substitue pas à un avis médical ou un traitement médical.

Retour en arrièreRevenir en arrière